Aider les salariés à être "bien dans leur peau"

A la différence des mauvais managers qui demandent aux salariés d'être bien dans leur peau, les bons managers aident leurs équipes à résister à la pression par différents moyens

- Créer et diffuser un trombinoscope

Il s'agit de réaliser un petit livret (disponible sur intranet) où il est possible de retrouver chaque personne avec les informations qu'il accepte de diffuser, et ses missions dans l'entreprise. L'objectif est de pouvoir faire connaitre avec visuel à l'appui "Qui fait quoi ?" et "Où il se situe dans l'organisation".

 

- Connaitre chacun par son prénom

"Je connais personnellement le nom de mes 150 expatriés" dit ce responsable qui a des chantiers aux quatre coins du monde. Durant les fêtes, il envoie des cadeaux aux familles de ceux qui n'ont pas pu rentrer chez eux... pour leur montrer qu'il pense à eux.

 

-  Envoyer les salariés au cinéma

"Je ne veux pas d'employés qui travaillent jour et nuit" explique ce PDG. Il encourage ses employés à se cultiver, à voyager ou à aller au cinéma "car s'ils se développent, l'entreprise se développera elle-aussi plus rapidement".

 

- Former à la qualité physique

"Pour amener les gens à la performance, il faut ôter le mauvais stress". Dans cette entreprise, tous les salariés ont suivi une formation de 12 jours sur le savoir-être physique (savoir dormir, se nourrir, respirer, se tenir,...). Aujourd'hui, ils maitrisent mieux leur productivité : ils partent avant l'heure quand leur enfant est malade, plutôt que de rester en travaillant mal, car ils savent qu'ils peuvent rattraper les heures un autre jour. Résultat : les rebuts sont passés de 7 à 1%.

 

-  Faire une étude ergonomique

Solliciter une prestation d’études et de conseils ergonomiques sur les postes des collaborateurs pour améliorer les conditions de travail. Suivre ces études de réels aménagements.

 

-  Audit et formation « gestes et postures »

Restituer aux salariés une étude sur les gestes et postures déployés dans l’exercice du travail. Proposer un plan d’action individualisé et repris en termes d’objectifs et de suivis par le système hiérarchique. Organiser ces actions autour d’une démarche préventive contre les troubles musculo squelettiques (TMS) et le stress au travail.

 

-  Formation « gestion du stress »

Former l’ensemble des managers, voire des salariés à la gestion du stress et à l’intelligence émotionnelle.

 

- Equiper le personnel volontaire de cookies "bien-être"

En fait il s'agit de proposer aux volontaires de s'équiper d'un petit boitier à la ceinture, qui renseigne via le relais sur un système informatique : du nombre de pas, du temps passé en position assise, debout, de la vitesse moyenne des déplacements, des battements du coeur (via capteur),... ainsi chacun peut-être coaché pour un diagnostic personnel sur sa manière d'être dans et avec son corps au travail.

 

-  Construire et suivre un « baromètre » qualité de vie au travail

Par un système d’entretiens et/ou d’enquête, mener régulièrement un état des lieux de l’ambiance, des conditions de travail, de la qualité des rapports hiérarchiques… pour en dégager des indicateurs QVT (Qualité de Vie au Travail) communiqués, partagés et analysés en équipes et entre les managers.

 

-  Construire un tableau de bord RP et RPS

Elaborer un système de mesure des risques physiques (RP) et des risques psychosociaux (RPS), pour établir avec les Instances de Représentations du Personnel des plans d’actions préventifs en matière de RP et RPS. Relier ces indicateurs, plans d’actions et baromètre QVT au système de communication interne de l’entreprise.

 

-  Construire une salle de sport

Donner la possibilité aux salariés de pratiquer diverses activités sportives sur le lieu du travail en temps et en hors temps de travail. Adapter les sanitaires et installer des douches pour ce faire. Elargir les horaires d’accès en matinée et en soirée pour permettre aux salariés d’arriver à l’avance ou de partir plus tard compte tenu des pratiques sportives.

 

-  Construire une piscine

Certaines entreprises ont même poussé l’initiative jusqu'à construire sur site une piscine avec des horaires « introuvables » en piscine municipales (dès 6h du matin et jusque 23h). Adosser un bar / snack à la piscine pour rendre possible l’accès à de la petite restauration.

 

-  Création d’une crèche inter-entreprises

Donner la possibilité aux parents de déposer leurs enfants dans une crèche installée à proximité de l’entreprise. Etendre l’accueil des enfants à une activité de garderie.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Pierre Drelon
Partageons nos points de vue sur Facebook et sur Linkedin
Pour nous contacter : drelon.pierre@gmail.com